Archives de catégorie : Billets

Événementiel et Covid : enjeux et limites de la numérisation des rassemblements

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 contraint à la numérisation de nombreux événements. Face à l’impossibilité de maintenir des rassemblements physiques, les organisateurs de festival, foires ou salons professionnels doivent décider : annuler purement et simplement l’événement, proposer un événement « hybride » (avec un petit nombre de participants physiquement réunis et les autres à distance) ou le délocaliser entièrement en ligne.

Continuer la lecture de Événementiel et Covid : enjeux et limites de la numérisation des rassemblements

Le monde et le territoire : structuration, internationalisation et politisation du marché de l’événementiel

Le secteur de l’événementiel repose sur la coordination, à une échelle plus ou moins locale, d’acteurs privés et de pouvoirs publics. La lecture de quatorze rapports produits depuis 20 ans permet toutefois de mettre au jour une internationalisation du secteur et une intensification de la concurrence internationale. Ces évolutions poussent l’ensemble des acteurs de l’événementiel à repenser les formes de leurs relations économiques, entre coopération et compétition, et l’articulation du marché aux pouvoirs publics.

Continuer la lecture de Le monde et le territoire : structuration, internationalisation et politisation du marché de l’événementiel

Séminaire CaNoE – Présentation de P. Steiner, une « sociologie économique de la fête »

Fêtes de Bayonne
crédits : Joxemai / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)

Lors de sa venue au séminaire de l’équipe du projet ANR CaNoE, Philippe Steiner (Sorbonne Université, GEMASS) a exposé ses réflexions sur une sociologie économique de la fête, en présentant son travail sur les Fêtes de Bayonne. Ce billet ne rend pas compte de façon exhaustive de l’ensemble de la présentation mais en propose une synthèse en développant quelques-unes des idées principales. Continuer la lecture de Séminaire CaNoE – Présentation de P. Steiner, une « sociologie économique de la fête »

Champs d’application de la sociologie visuelle au projet CaNoE

Ce billet fait suite à une première publication sur la sociologie visuelle et les perspectives de recherche qu’elle offre. Dans ce deuxième billet, mon but sera de proposer plus spécifiquement des applications de la sociologie visuelle à l’ethnographie de l’événementiel. Dans un premier temps, je détaillerai ma méthodologie en commençant par exposer les différents plans utilisés pour réaliser mes photographies. Dans un deuxième temps, je parlerai de l’utilisation des portraits au cours de l’enquête de terrain. Dans un troisième temps, enfin, je présenterai plusieurs pistes d’analyses exploitées dans le projet CaNoE.


Continuer la lecture de Champs d’application de la sociologie visuelle au projet CaNoE

Champs et hors champs : perspectives et applications de la sociologie visuelle

Ces photographies sont-elles des données de recherche ? Ou bien, constituent-elles autant de petits mémos qui servent à se rappeler l’épaisseur sociale et la chaleur humaine des situations, une fois l’observateur.trice retourné.e au confort de son bureau ? Et si ces photographies constituent des données de recherche, comment les exploiter pour différencier l’apport de la preuve de l’illustration ? Dans ce petit billet de blog, je proposerai quelques pistes de réflexion plus que je n’apporterai de réponses, mais que jillustrerai par des exemples de terrain.

Ce billet constitue la première partie d’une double publication, dont la deuxième partie se trouve ici. Ce premier billet me permettra de « cadrer le champ » de la sociologie visuelle, en revenant sur les conditions épistémologiques de l’usage de l’image, sur les méthodes et sur plusieurs contributions théoriques fondamentales. Le second billet sera l’occasion de proposer des mises en application de ces méthodes dans le cadre de l’ethnographie des salons menée au sein du projet CaNoE.


Continuer la lecture de Champs et hors champs : perspectives et applications de la sociologie visuelle

Parution: Les Métiers de l’ombre de la Fête des Vignerons – D. Vinck

VINCK D. (2019), Les métiers de l’ombre de la Fête des Vignerons, éd. Antipodes, Lausanne, 360 p.

Présentation de l’éditeur

Ce livre se penche sur le travail invisible, sur la face cachée de l’événement spectaculaire qu’est la Fête des Vignerons, qui ne se produit qu’une fois par génération.
Alors que l’attention du public, des médias et du monde de la recherche porte principalement sur la partie visible du spectacle, sa charge symbolique et la part de créativité artistique qu’il exhibe, il s’agit ici de s’intéresser aux travailleuses et aux travailleurs de l’ombre – professionnel·le·s et bénévoles – et aux défis auxquels ils et elles se confrontent pour que le spectacle soit pure fête, art et tradition. Leur travail est considérable, suppose compétence et engagement de leur part, mais aussi créativité et innovation. Il se réduit rarement à de la pure et simple exécution ; au contraire, il demande des compétences, de la débrouille, et même parfois du génie, tout en gardant bien l’esprit de la fête et sa singularité pour façonner l’infrastructure qui convient.
L’ouvrage enquête sur les arcanes du spectacle en portant l’attention au travail d’organisation et de façonnage des infrastructures.

Dominique Vinck est professeur à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne. Il est spécialiste des sciences et des techniques.

Continuer la lecture de Parution: Les Métiers de l’ombre de la Fête des Vignerons – D. Vinck